Présentation

50 ans du lycée

 

Pour des raisons bien connues, l’année 1968 a marqué durablement les esprits... A Privas, cette année est marquée  aussi par un autre événement : l’ouverture du nouveau lycée ! On imagine ce que cela a dû représenter alors... et depuis 50 ans, il a accueilli des générations d’élèves qui ont contribué à lui donner une place majeure dans la vie des habitants de la petite préfecture de l’Ardèche et de ses environs !

 

50 ans, c’est l’âge mûr... 50 ans, c’est peut-être le moment de regarder un peu en arrière (mais aussi en avant)...

 

On n’a pas tous les jours 50 ans... On a décidé de fêter ça !

 

Nous qui travaillons au lycée, nous nous sommes demandés, sous l’impulsion de Mme Bianquis, proviseure du lycée, ce que nous pourrions faire à cette occasion. On a eu envie de mettre en valeur l’histoire de ce lycée et des gens qui l’ont connu, on a eu envie d’organiser des festivités en faisant participer les élèves d’aujourd’hui mais aussi en invitant les « anciens », qu’ils aient été élèves ou personnels de l'établissement.

 

Les buts de ce site internet – et de la page Facebook créée pour l’occasion :

  • Vous tenir au courant des événements auxquels vous pourrez participer
  • Vous permettre de contribuer à ces événements en nous faisant parvenir :

                                   des photographies du lycée et de ses élèves (photos de classe et autres)

                                   des témoignages écrits sur la vie au lycée et autres anecdotes

                                   des témoignages vidéos et autres anecdotes que vous pourrez enregistrer

.

le programme au 5/10/2018

Final flyer 50 ans

Commentaires

  • Pécout Stéphane
    • 1. Pécout Stéphane Le 19/10/2018
    Bonjour

    je ne serai sans doute pas disponible ce soir mais je tenterai tout de même de faire un passage pour saluer l'initiative. Je n'ai fait que 2 ans dans cet établissement, et encore... je n'ai pas terminé ma seconde année, mais à l'époque le collège était attenant au lycée et donc les souvenirs y sont communs.
    Je tenais aussi à saluer le courage de mes professeurs de l'époque car j'étais considéré comme un élément perturbateur. Je les ai préparé à ce qu'ils vivent maintenant sans doute... on a souvent tort d’avoir raison trop tôt. Ce n'est nullement eux que j'estime responsable de ma scolarité très médiocre mais le système éducatif qui laisse certains élèves au bord du chemin. J'aime l'éducation à la scandinave qui n'abandonne personne car en effet, seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin. J'espère que le dernière réforme de l'enseignement sera la bonne
    Encore merci

    Stéphane

Ajouter un commentaire

 

Le lycée Vincent d'Indy aura 50 ans en septembre 2018...

BIENVENUE SUR CE SITE 

×